Paroisse de
    Claye Souilly

 
Accueil du site >  Contact
UN REGARD QUI RESSUSCITE
samedi 16 février 2019
par Père Philippe de KERGORLAY

A la mort de Jésus, l’Eglise n’était pas belle à voir : un apôtre avait trahi, un autre avait renié, le reste s’était enfui. Deux disciples quittaient discrètement la communauté pour revenir chez eux à Emmaüs (Lc 24). Quelques uns s’étaient résignés à reprendre leur ancien métier, toute espérance perdue (Jn 20). La crainte, la honte, la méfiance dominait.

Et puis voilà que Jésus apparaît ressuscité et tout change. Après un temps de stupeur, la joie et l’espérance remplissent les regards. Désormais, les épreuves de la vie présente prennent un sens nouveau. Heureux les pauvres… Heureux les affligés Les béatitudes qui pouvaient sembler un idéal lointain, une nostalgie d’un bonheur impossible deviennent des réalités à la lumière de la Résurrection. Oui, si le Christ n’est pas ressuscité, notre foi est sans valeur… nous sommes les plus à plaindre de tous les hommes. Mais la présence de Jésus ressuscité change tout et l’Eglise y trouve sa force et sa beauté. Le regard de Jésus ressuscite ceux qui le contemplent avec foi. Il en va de même aujourd’hui : notre Église peut traverser des secousses, des tempêtes mais le Christ ne cesse pas de l’aimer et de l’édifier. La communauté de Claye ne fait pas exception : elle a été blessée par les récents évènements douloureux. Mais le Christ ne fera pas défection : « Il est fidèle, Celui qui nous appelle. » (cf 1Th 5,24).

Même s’il n’y a plus de prêtre résident pour l’instant, la communauté de Claye doit vivre et montrer qu’elle veut vivre. A vous de jouer ! De votre dynamisme, dépend (en partie) la nomination d’un prêtre pour vous. Il y a beaucoup de tâches très simples et bien utiles à la portée de tous. Je pense au ménage de l’église et du presbytère. La visite des malades ou l’animation des maisons de retraite prend quelques heures par mois. Assurer quelques heures d’accueil ou de rengagement.

Voilà pourquoi le petit questionnaire qui vous est distribué n’est pas simplement une demande de petits services mais un acte de foi en votre avenir en Christ ressuscité. Notre évêque, Monseigneur Nahmias, viendra vous rencontrer vendredi 22 février à 19h 30 dans l’église de Claye. Qu’il y trouve une communauté vivante !

Père Philippe de KERGORLAY


Répondre à cet article